Formation Coaching

 

            Dans ce monde où la compétition, la performance et l’efficacité ont pris le pas sur d’autres valeurs, les champions sont devenus des modèles. Dans le domaine sportif les entraîneurs (“coach” en anglais) ont pris une importance considérable. Du coup, les entreprises ont adopté le même principe au niveau des cadres et managers. Les résultats sont tels que cette fonction se répand dans la plupart des secteurs d’activité. De plus, le rôle des “coaches” dépasse de plus en plus le domaine strictement professionnel, tant il est vrai qu’un bien-être global facilite le succès. Il est évident qu’un collaborateur est plus efficace et rentable quand son esprit est libre et disponible, qu’il est bien dans sa peau à tous points de vue. Le développement personnel, qui pouvait dans le temps être considéré comme une activité d’ordre privé, tend à devenir un facteur de réussite sociale.

                Cette forme moderne de relation s’impose d’elle-même dans une civilisation où se sont perdues certaines coutumes relationnelles entre les êtres qui palliaient l’isolement social. Le “coach” prend la suite logique des personnes qui accompagnaient leurs semblables dans leur parcours de vie.

                Ce rôle de motivateur était tenu de façon variée par des personnes auxquelles on pouvait se confier et auxquelles on reconnaissait des qualités d’écoute et de conseil. Ce pouvait être un confident éclairé, un sage, un allié de bon sens et d’expérience (un ami psychologue, un ancien professeur ou un grand-père philosophe par exemple). Ce pouvait être un soutien, un thérapeute, un modèle, un guide, un repère. Chacun à sa façon, maîtres d’apprentissage, religieux et médecins,  ont longtemps occupé un rôle de dynamiseur et de médiateur. Par ailleurs, guérisseurs et voyants ou même encore le fou du roi pouvaient être des révélateurs, des miroirs, des témoins impartiaux, des éclaireurs.

                Malgré les multiples dérives, erreurs et aberrations qui ne manquent pas de se glisser dans toutes les activités humaines, le principe semble appartenir à l’ordre naturel des individus en société.

                De façon paradoxale, la population et les activités humaines augmentent en même temps que la complexité relationnelle et la solitude individuelle.  A cela s’ajoute un autre paradoxe, c’est que l’augmentation du confort, des commodités et  protections de toutes sortes, génère un état de moindre résistance aux peurs, une plus grande vulnérabilité.

                La tendance actuelle  pour le “coaching” est à mon sens une transition, annonce d’une pratique qui va entrer dans les mœurs du 21ème siècle. Diverses formes d’accompagnement apparaîtront vraisemblablement avec une grande variété.

                Aujourd’hui, un coach, tel que nous l’entendons, est en principe un professionnel de la communication thérapeutique et de la relation d’aide. Il est parfois spécialisé dans certains domaines, mais le plus souvent son rôle d’accompagnateur est éclectique et s’exerce dans la plupart des sujets.

                Respectueux des valeurs et particularités de chacun, cet éclaireur intime dévoué à l’épanouissement et au succès de son client, apporte son expérience non pas pour conseiller, mais plutôt pour orienter et générer un auto-dépassement des épreuves et difficultés. Mieux qu’une aide ponctuelle, il contribue à une action de formation pour des changements évolutifs. Une formation individuelle pour apprendre à se connaître et à contrôler, dominer et vaincre ses peurs.

 H.Arnaudy (extrait du livre LE COACHING ESSENTIEL)

Formations au coaching

Public concerné :

Ces formations s’adressent aux personnes qui ont un rôle d’accompagnement ou d’encadrement et qui veulent évoluer vers une une qualité de premier plan.

Ces formations s’adressent également aux personnes sans qualification particulière dans le domaine de l’accompagnement, mais qui se destinent à une reconversion professionnelle orientée vers les multiples applications de la relation d’aide ou de la formation.

Ces formations s’adressent aussi aux personnes qui souhaitent vivre un parcours individuel d’évolution et qui veulent en retirer un savoir-faire et un savoir-être dans le cadre de la vie privée.

Pré-requis :

Il n’y a pas de pré-requis culturel particulier pour être accepté dans ces formations. Ce ne sont pas des prolongements d’autres études, ce sont des formations indépendantes. Cependant, il est nécessaire d’avoir des prédispositions naturelles vers l’étude de la psychologie, l’implication et l’humanisme. Un entretien préalable est destiné à orienter et à valider les candidatures.

Diplômes et certifications : 

Les différents diplômes et certifications qui sont obtenus en fin de formation attestent des qualifications correspondantes. Ce ne sont pas des diplômes d’état susceptibles de donner des droits particuliers. L’exercice du coaching en entreprise, en consultant ou en indépendant est soumis aux règles de droit relatives à l’activité en question.

 

AR COM propose 3 types de formations au coaching :

 

Le « COACHING ESSENTIEL » :

Durée 10 jours (généralement 2 Modules de 5 jours)

Cette formation est un développement pratique des différents thèmes exposés dans le livre qui lui est associé.  Bien au delà des divisions partisanes et des clivages artificiels sociaux ou culturels, l’objectif du stage est de réunir autour de l’essentiel les moyens d’action dont nous disposons. Chacun selon sa spécificité y trouvera de quoi étoffer ses acquits et surtout de quoi les utiliser avec discernement. C’est un complément important qui apporte la clé de l’efficacité à ce que l’on sait déjà faire. Ce peut être à ce titre l’élément décisif d’une forte évolution individuelle et/ou professionnelle.

Ce stage peut être envisagé : Soit en complément de toutes autres formations quel qu’en soit le niveau, soit pour commencer dans d’excellentes conditions, et par les éléments fondamentaux ,une future formation orientée sur les aspects techniques du coaching, soit pour disposer de cette seule formation pour de multiples applications professionnelles ou privées.

NB : Le module 1 du Coaching essentiel fait partie intégrante de la formation de coach professionnel. Le module 2 fait partie du cursus complet de coach-thérapeute professionnel.

COACH ERICKSONIEN PROFESSIONNEL :

Durée 36 jours (répartis selon les sessions sur plusieurs mois à un an), suivis par une supervision d’un an environ.

Cette formation complète contient l’acquisition du niveau Praticien PNL (21 jours, avec diplôme international correspondant), une formation à la communication ericksonienne (5 jours), une formation aux profils de personnalité fondée sur l’enseignement de l’ennéagramme (5 jours), une formation spécifique à la fonction de coach (Coaching Essentiel 1er module, 5 jours). La supervision consiste en un suivi des stagiaires après la formation dans leurs premiers pas dans l’activité de leur choix.

Ce stage prépare à de multiples opportunités professionnelles dans tous les domaines de l’accompagnement ou de la gestion de personnes. De plus, son ouverture à différentes approches lui confère une spécificité qui met en cohérence un ensemble de paramètres déterminants pour une action de haut niveau en coaching.

COACH-THERAPEUTE ERICKSONIEN PROFESSIONNEL :

Durée 36 jours (répartis selon les sessions sur plusieurs mois à un an), suivis par une supervision d’un an environ.

Pré-requis :

Etre déjà certifié « Coach ericksonien professionnel »

Cette formation avancée contient l’acquisition du niveau Maître-Praticien PNL (21 jours), avec diplôme international correspondant), une formation à la communication ericksonienne avancée et à l’hypnose thérapeutique (10 jours : modules 2 et 3 d’hypnose) , ainsi qu’une formation complète au « Coaching Essentiel » (5 jours : module 2 du Coaching Essentiel).

Ce stage apporte une maîtrise de l’ensemble  des notions acquises et prépare à des activités, pas obligatoirement orientées sur la thérapie, mais en tous cas sur des activités où les relations d’accompagnement sont gérées en profondeur.

Cliquez ici pour voir le planning des formations